Balance de praticas

Voila déjà quelques jours de passés depuis mon retour en France : Un choc culturel mais dans l'autre sens!


Ce qui va me manquer : 

- prendre mon petit-déjeuner et déjeuner face à la mer

- mon petit palace en guise de logement de fonction

- mes adorables collègues

- la quasi absence de stress

- le beau temps et la chaleur des caraïbes

- la séance "piscine" à domicile à tout moment de la journée

- aller voir les "frenchies" à la pétanque

- monter à cheval avec une approche éthologique

- la gentillesse de beaucoup de clients

- mon scooter

 

Ce qui va moins me manquer :

- la télévision à l'image neigeuse

- les coupures d'électricité, les coupures d'eau, les coupures de connexion internet à longueur de journée

- les 2 roues aux pots d'échappements pétardant

- les piqures de moustiques

- les cafards

- mes rituels "anti-moustiques"

 

Si il fallait dresser un bilan pour ce stage, je dirais qu'il n'y a que du positif. Cette expérience s'est extremement bien déroulée, au delà de mes espérances! Sur le point de vue personnel : plus de maturité, j'ai réappris des valeurs quasi inexistantes en France comme le partage, l'entraide et la générosité. D'un point de vue professionnel : une progression fulgurante! J'ai amélioré très rapidement mon espagnol, j'ai acquis des responsabilités au fur et à mesure et remplacé ma tutrice de stage au sein de l'entreprise même et de façon permanente, je me suis vraiment étonnée moi-même!

 

Je voudrais enfin remercier toute l'équipe de l'hotel Bahia Las Ballenas d'avoir été aussi intentionnée avec leurs petite "francesita"! Je remercie également mon patron Monsieur Ripoche qui m'a fait confiance et laissé ma chance pour évoluer de façon surprenante au sein de l'hôtel. Une pensée également pour Leslie, qui a oeuvré activement à ma formation pendant la première partie de mon stage, et une autre pensée pour Rosalie, si sourriante et chargée de bonne humeur, d'avoir repris la relève après moi. Tout ce petit monde qui a constitué une seconde famille pour moi pendant presque 5 mois me manque déjà! 


Hasta Luego Bahia Las Ballenas!!


AGOSTO

Du 1er au 18 août

De retour dans une bonne période, les réservation fleurissent à l'hôtel Bahia Las Ballenas!

 

Je me charge toujours des tâches de base (check in, check out, mailing, phoning, vente et réservations de services pour les clients), mais durant cette première moitié du mois d’août, la plus grosse partie de mon travail était la gestion de la réservation : beaucoup par téléphone et par mail. J’ai eu également à faire avec des clients sans réservation et se présentant directement à l’hôtel. Enfin j’ai pu donner les dernières « instructions » aux deux réceptionnistes que j’ai formés.

 

J'ai quitté l'hôtel le samedi 18 août, après des aurevoirs difficiles auprès de mes collègues qui ont été si gentils avec moi, je me suis promit de revenir à Las Terrenas... Pour une carrière professionnelle ou pour de prochaines vacances? Réponse dans un futur proche!

 

Dernières recommandations avec Rosalie
Dernières recommandations avec Rosalie

JULIO

Du 20 au 31 juillet

En tant que réceptionniste en chef, la formation de mes 2 petites "élèves" suit son cours, et cela à fait naître une vocation en moi : transmettre ses savoirs est pour moi très passionnant et enrichissant!

 

Nous avons reçu pendant 3 jours, du 24 au 26 juillet un groupe de production télévisée dominicain, Emtevé, comme prévu, à l'hôtel. Une quarantaine de personnes étaient à prendre en charge en tout, et à l’hôtel mes collègues ont l'habitude de recevoir de gros effectifs, surtout depuis le tournage de la télé réalité "Love in the wild"  aux mois de février et mars derniers (diffusée actuellement sur NBC au États-Unis). Cependant nous avons rencontré des difficultés tout de même, car du coté des organisateurs et responsables du groupe, l'organisation n'était pas au rendez-vous. Heureusement quelques heures supplémentaires de travail m'ont permis de régler ce problème. Cela m'a montré que je pouvais prendre des décisions rapidement et diriger mes 2 collègues afin d’être plus efficaces dans la prise en charge du groupe.

 

Malgré le passage de cet événement, l'hôtel reste très peu rempli : 40 nuitées pour le mois de juillet alors qu'en moyenne à cette période on comptabilise entre 100 et 150 nuitées.

Cette désaffection touche beaucoup d'hôtels et d'entreprises à vocation touristique depuis que le village des pécheurs, centre historique de Las Terrenas, a brûlé en mai dernier.

Nous ne l'avions pas trop ressenti en mai et juin car c'est une période à basse fréquentation. C'est durant le mois de Juillet que nous nous en sommes rendus compte.

 

Pour palier à ce problème, il reste à attendre la reconstruction et la réouverture du village des pécheurs, des photos dans ma galerie montrent l'évolution du chantier et sur le site d'informations de Las Terrenas les tout derniers articles relatant l'avancée des finitions.

 

http://www.nbc.com/love-in-the-wild/
http://www.nbc.com/love-in-the-wild/

Du 1er au 16 juillet

Création d'un panneau d'affichage des agences d'excursions et divers organismes partenaires de l'hôtel pour les clients.
Création d'un panneau d'affichage des agences d'excursions et divers organismes partenaires de l'hôtel pour les clients.

Nous entrons dans une période avec une activité peu croissante à l'hôtel : en effet nous comptons quelques réservations pour le mois de juillet et le mois d'août. La plupart de ces réservations se font assez tardivement, à croire que les touristes veulent quitter la grisaille du continent européen et profiter des prix des vols de dernière minute (!). Nous avons même un certain nombre de clients qui se présente à l’hôtel sans aucune réservation, ce qui ressemble étrangement au phénomène des "go show" dans les aéroports.

 

Du coté de la réception, je détiens toujours le rôle de réceptionniste en chef et de formatrice pour les deux nouvelles réceptionnistes. C'est très passionnant de transmettre son savoir : j'essaie même de rendre l'apprentissage interactif et pédagogique (par exemple faire une fausse interrogation surprise sur une tâche précise). J'ai la chance de donner mes conseils à des personnes plutôt réceptives, car si ce n'était pas le cas je pense que je m'investirais moins, pour des personnes ne manifestant pas d’intérêt évidemment.

 

Autre nouvelle : pour la seconde moitié du mois de juillet, un groupe de production d'audiovisuel se nommant EMTEVE investit l’hôtel : 43 professionnels venus tout droit de Saint-Domingue, pour un projet qui reste à ce jour confidentiel... Affaire à suivre!!

 

N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage dans le LIVRE D'OR, merci!